PDF
2020-09-17 Atelier webmarketing MDE photo

Atelier "Comment bâtir sa stratégie webmarketing" à la Maison de l'Entreprise de Lézignan-Corbières : le compte rendu

Flash

Jeudi 17 septembre 2020, de 10h00 à 12h00 à la Maison des Entreprises de Lézignan-Corbières, la CCI AUDE organisait un atelier numérique généraliste sur le thème  :

 

« Comment Bâtir sa Stratégie Webmarketing »

 

16 participants sont venus écouter les précieux conseils de Guilhem GLEIZES de l’agence CIBLEWEB.

2020-09-17 Atelier Bâtir sa stratégie webmarketing MDE

Voici le résumé de cet atelier :

 

Aujourd’hui, c’est le client le maître de la relation client. On n’attend plus le client derrière le comptoir. Une bonne stratégie e-commerce c’est une bonne :

  • Stratégie produits
  • Stratégie clients
  • Stratégie usage

D’où l’importance de bien connaître sa cible !

 

On peut faire du e-commerce sans forcément avoir de site web. Il faut garder à l’esprit que l’informatique ne reste qu’un outil et la technique ne doit en aucun cas être un frein. Là où le site web va s’avérer vraiment utile, c’est pour créer un ancrage. Attention, il y a des standards à respecter ! Il faut être simple et efficace (il n’y a même pas forcément besoin d’être beau – à nuancer selon l’activité tout de même). Il est primordial que le site soit conforme aux attentes et aux pratiques des clients.

 

  • Les bonnes pratiques en matière de site web (indispensables) :

1.      L’ergonomie, la facilité de navigation, rapidité de chargement

2.      Site responsive, adapté aux mobiles (ou même mobile first)

3.      Être « Google Friendly » : cela commence par la conception, on va préférer Wordpress pour un site vitrine et Prestashop pour un site e-commerce

 

  • Focus sur les marketplaces

Il est indispensable de se positionner sur ces places de marché en ligne. Non seulement parce que si on n’y va pas, nos concurrents, eux, iront, mais aussi parce qu’en termes de référencement on ne passera jamais devant elles. Les commissions prises sur ces places de marché sont de l’ordre de 15 % mais il est recommandé, quitte à ajuster un peu sa marge, d’afficher des prix identiques sur son site web et sur les autres canaux de distribution. Attention ! Lorsqu’on fait de la vente en ligne, il ne faut surtout pas négliger la contrainte logistique et anticiper les différents cas de figure, notamment en fonction de l’origine potentielle de nos clients.

 

  • Le référencement naturel

Ou comment Google amène du trafic sur notre site web. Cela passe par :

1.      Une optimisation technique (hébergement, vitesse de chargement)

2.      Une optimisation sémantique : la rédaction est revenue au goût du jour, il faut publier du contenu riche, qui a du sens et qui permet de se différencier. Bref, il faut avoir des choses à dire, cela peut se faire au travers d’actus ou de blogs.

3.      La popularité et l’autorité

  • Le référencement est un travail de longue haleine et met généralement du temps à porter ses fruits donc mieux vaut se méfier de ceux qui promettent des résultats immédiats.

 

  • Les médias sociaux

Leur principal avantage est de permettre de rester très proche de sa cible. Comme pour les places de marché, les concurrents y sont déjà, donc ne pas y être reviendrait à leur laisser la place. C’est également un outil de veille et surtout, c’est très facile. Pour une cible B to C (clientèle de particuliers), on favorisera Facebook et Instagram en fonction de l’âge de la cible et pour une cible B to B (clientèle de professionnels, on favorisera Linkedin. Là aussi, la régularité des publications est importante. Il ne faut surtout pas négliger les visuels car ce sont eux qui font que l’internaute va s’arrêter de scroller (faire défiler) pour lire la publication. Le conseil de l’intervenant : il faut rester autonome sur ses réseaux sociaux car ils requièrent une interaction immédiate, notamment concernant les avis clients, et donc rajouter des intermédiaires ferait perdre en spontanéité et en efficacité.

 

  • Google Adwords

Publicité en ligne au coût par clic basée sur les requêtes des internautes. Pour bien gérer son budget communication, il est important d’évaluer toutes les retombées de chaque action afin de mesurer le ROI (retour sur investissement). Les avantages :

1.      Attirer de nouveaux clients

2.      Être visible au bon endroit

3.      Toucher la bonne audience au bon moment

4.      Maîtriser les coûts ROI

Pour de l’affinitaire, on peut tout aussi bien faire des campagnes publicitaires via Facebook.

 

  • L’E-mailing

Il reste l’un des leviers d’acquisition de trafic et la première source de chiffre d’affaires pour les e-commerçants. Son principal avantage est de pouvoir segmenter sa base de données pour cibler plus efficacement. C’est l’outil de fidélisation par excellence.

 

De solides bases pour mettre en place toutes les bonnes pratiques en matière de visibilité web.

 

 

Pour toute question complémentaire, vous pouvez contacter la mission numérique de la CCI AUDE à numerique@aude.cci.fr

 

 

Retour aux actualités
Partagez cet article :